Menu
Recherche

VIE MUNICIPALE

ENFANCE
ET JEUNESSE

VIE CULTURELLE,
SPORTIVE
ET ASSOCIATIVE

URBANISME
ET CADRE DE VIE

ACTION SOCIALE

VIE
ECONOMIQUE

VIE PRATIQUE

La tour Zizim
Dans les bois du Verger
Mercredi, jour de marché
Sur le sentier du Bois des Boeufs
Fête de la St-Jean avec la fanfare municipale
Vue sur la ville
Actualités / 2018 / Tour Zizim

Actualités
Version imprimable de cet article Version imprimable

Tour Zizim

Publiée le 13/12/2018

Le projet d’aménagement muséographique de la tour Zizim

COMMUNIQUE de Jean-Pierre JOUHAUD, Maire de Bourganeuf et Président du Pays Sud Creusois

« La Communauté de Communes Creuse Sud-ouest abandonne la Tour Zizim »

Développer le tourisme est à considérer comme une véritable action économique. La Tour Zizim est l’élément attractif majeur du territoire, retenue comme symbole du patrimoine historique par la DRAC Nouvelle Aquitaine pour représenter le département de la Creuse. 

Le projet était d’attirer les touristes sur le territoire par la tour et son espace muséographique, de proposer un produit touristique complet permettant de découvrir tout notre territoire, son patrimoine historique et culturel (château du Monteil au Vicomte, Maison de Martin Nadaud……) et son patrimoine naturel protégé et mis en valeur (étang du Bourdeau, étang de Prugnolas, les tourbières de la Mazure, la cascade des Jarrauds, …) en offrant des circuits-découverte tant aux tour-opérator qu’aux découvreurs-randonneurs (vieilles voitures, moto, vélo, pédestre, équestre,…).
Nous étions donc en plein développement économique du territoire dans son ensemble et ce projet doit être considéré comme un investissement.

Après les différentes phases de travaux de restauration de la tour, menés et financés par la commune de Bourganeuf, c’est une tour rénovée qui a fait l’objet d’une mise à disposition à l’ancienne Communauté de communes Bourganeuf-Royère de Vassivière. Le projet de la Communauté de communes consistait à mettre en œuvre un espace muséographique comprenant l’aménagement du dernier étage du bâtiment du cinéma, une passerelle reliant cet étage à la tour et la tour elle-même à tous ses niveaux, avec des jardins médiévaux autour (voir illustrations issues du projet conçu par Planeth Culture à Paris, Philippe Dangle architecte scénographe et Muriel Gillot muséographe).

La nouvelle Communauté de communes a donc décidé d’arrêter définitivement le projet. Les quelques 750 000€ de subventions accordées sur ce dossier devront donc être rendus aux financeurs au moment où, toutes les études étant faites, les autorisations de travaux accordées, les travaux allaient commencer.

Pertes pour les entreprises qui auraient travaillé pendant 3 ans sur le site, pertes pour le territoire sur les retombées commerciales, perte d’image et de crédibilité vis-à-vis des financeurs qui ont promis « qu’on ne les y reprendrait plus ».

Tout cela manque de sérieux.

L’argument qui consiste à dire « c’est cher » ne tient pas. La part de la Communauté de communes était d’environ 400 000 €, qu’elle aurait pu étaler sur 3 années, le reste étant couvert par les subventions. D’autre part, ce type d’opération se réalise en plusieurs phases. Et la Communauté de communes aurait pu faire, dans les délais d’utilisation des aides, les premières, ce qui aurait permis d’avancer le projet. Europe, Etat, Région, Département, tous y avaient cru…. Ce qui vous donne une idée de la qualité du projet et son intérêt. 

Le dernier argument avancé est celui-ci : la Communauté de communes ne fait pas d’économies sur son fonctionnement et il ne reste rien pour investir. Or, au moment de la fusion, elle avait 1 million d’euros d’excédents de fonctionnement, plus que 600 000 € l’an dernier et 73 000 € cette année ! (source Communauté de communes). C’est le fonctionnement qui pêche donc. Il conviendrait alors de réduire les couts de fonctionnement. Nommer une deuxième Directrice Générale Adjointe était-il utile ? 

Bourganeuf, qui assure d’importantes charges (45 agents communaux, nombreux services à la population, charges de centralité pour des services qui servent à tout le territoire… ) et qui a des crédits importants, compte tenu de l’ensemble des projets mis en œuvre, rembourse chaque année ses crédits et dégage selon les années, entre 500 000 et 800 000€ en autofinancement pour investir. Des projets d’envergure sont ainsi possibles : nouveau camping et espace d’accueil touristique, pôle des énergies renouvelables et musée de l’électrification, requalification urbaine (l’avenue Butaud est terminée, l’avenue Viviani en 2019, label petites cités de caractère en cours pour l’attrait touristique, les travaux d’assainissement du village Bouzogles vont commencer,…). Ils peuvent être financés par la rigueur de gestion de notre fonctionnement.

Aussi, les élus de la majorité de la municipalité ont-ils, eux, voté, pour poursuivre le projet d’aménagement de la Tour Zizim. Quelques communes nous ont accompagnés. Je déplore que certains conseillers communautaires de Bourganeuf, hors majorité, aient voté contre. Par discipline politique ? Par incompréhension des problématiques ? Par peur de l’avenir ?

Nous essaierons avec votre aide de trouver une solution… pas sûr qu’on y arrive.

JPEG - 165.4 ko
JPEG - 318.3 ko
JPEG - 137 ko
JPEG - 145.5 ko
JPEG - 139.8 ko
JPEG - 234.7 ko



Journées du Patrimoine

Publiée le 9/09/2019

Journées du patrimoine du 21 et 22 septembre à Bourganeuf avec possibilité de visite de la Tour Zizim, exposition temporaire "Monuments historiques en BD", visite du Musée... Lire la suite

Exposition MH en BD

Publiée le 9/09/2019

Exposition "Monuments historiques en bandes dessinées : MH en BD" : 12 monuments historiques de la Nouvelle Aquitaine en BD du 5 au 30 septembre Salle du Conseil Municipal... Lire la suite

Nouvelle Aquitaine

Publiée le 8/09/2019

Venez dialoguer avec votre région mercredi 11 septembre à Bourganeuf place de l’hôtel de ville de 9h à 13h. La région vient à votre rencontre. Pour échanger, vous écouter, vous... Lire la suite

Ciné-club

Publiée le 4/09/2019

JEUDI CINE 12 septembre 2019 au cinéma Claude Miller à Bourganeuf à 19h Sotte (2018)) Moyen métrage de Sylvie Gautier Tourné à Bosmoreau les Mines * 21h Les raisins de la... Lire la suite